DIY : Une étagère Art Déco

Voici une nouvelle réalisation dans le cadre du Upcycling* :  je me suis attaquée à cette étagère en pin achetée il y a plus de 20 ans pour la chambre des enfants. Elle trainait sur la terrasse en attendant une seconde jeunesse, pour cela j’ai utilisé le matériel suivant :

  • De la tapisserie
  • Colle à tapisserie
  • Peinture

Après avoir entièrement démonté et nettoyé chaque élément j’ai passé deux couches de peinture, un reste d’un pot utilisé pour le relooking de ma table Opium. Puis j’ai tapissé chaque étagère avec une tapisserie au motif art-déco noir et or de chez Castorama. Après séchage de la deuxième couche de peinture il ne reste plus qu’à remonter l’ensemble.

Et voilà une étagère toute neuve et le principe du upcycling appliqué : faire d’un meuble/objet désuet un élément qui sera remis en état et en usage !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

* UPCYCLING = RECYCLER PAR LE HAUT

MINIMALISME : On en parle sur ARTE

La série Tracks, sur ARTE, présente un excellent documentaire sur les minimalistes que j’ai beaucoup aimé, mis à part la partie sur Mary Kondo dont je ne suis pas une adepte, car démarche trop commerciale et un poil gnagan style ^^

Je vous laisse le découvrir en cliquant sur la vignette 

Je me présente !

QUI SUIS JE ?
J’ai des origines Espagnoles, enfin Catalanes, car ma famille maternelle a vécu la Retirada. J’ai passé toute mon enfance dans le Périgord, près de Monbazillac. Puis j’ai habité en Allemagne, à Orléans, à Toulouse pendant 26 ans et maintenant à Blagnac, commune voisine à Toulouse avec un charmant cœur de village à l’ancienne.

Mariée et maman de 3 grands enfants, dont une fille blogueuse, je vis chez mon chat Ocho que nous avons adopté officiellement en janvier 2020 grâce à l’association Chats Libres de Colomiers, après une période en tant que famille d’accueil.

*Petite je voulais être castafiore, brodeuse chez Lesage, puis styliste, mais l’école était comme une prison pour moi : j’ai fugué chez la voisine mon premier jour de maternelle, puis j’ai tenu difficilement (et beaucoup séché) jusqu’en seconde avant d’entrer dans la vie active à 16 ans.


Après un apprentissage dans la coiffure, qui s’est terminé car allergique sévère aux composantes chimiques, j’ai travaillé dans divers univers : dans une caserne de pompiers, dans la vente en grande distribution et dans le luxe, à mon compte en tant que consultante, j’ai également fondé et géré l’association ToulouZebre, désormais dissoute.

Très empathique j’ai un grand intérêt pour le respect de l’humain, des animaux et de la planète : sans militantisme, car je déteste les injonctions et pression, mais en essayant d’appliquer des petites actions au quotidien. Je suis également très sensible aux valeurs telles que l’inclusion, la solidarité, l’engagement, le respect des différences, l’écocitoyenneté et (slow) consommation responsable.

Très tôt je me suis intéressée au digital et à l’usage des réseaux sociaux créant des pages Facebook professionnelles bien avant que se soit largement usité. J’ai complètement plongé dans cette fabuleuse ouverture au monde et à la connaissance mais j’en mesure aussi l’impact que cela peut avoir sur nos vies et sur notre santé mentale.


Aujourd’hui, même si je suis présente sur plusieurs médias sociaux, j’ai commencé à fermer plusieurs comptes afin d’entamer un début de « minimalisme digital » et de consacrer plus de temps à une vie plus simple et dans le moment présent.


Je passe désormais beaucoup de temps à m’occuper de ma famille, d’Ocho et de mes plantes, je suis également administratrice du groupe Facebook Troque Ta Plante Blagnac : que du bonheur !


Présentation du blog
Découvrir aussi mon portrait chinois