PLANTES : Confinement & DIY au jardin/balcon

Cette période de confinement et de beau temps est l’occasion de bricoler au jardin ou au balcon, pour ma part je mesure la chance d’avoir une très belle terrasse de 16m² qui est mon coin de nature vital car j’habite en milieu urbain.

Ces derniers temps j’ai rangé et ré-aménagé cet espace extérieur et fait quelques modifications d’emplacements de plantes en cette période de « réveil printanier », voir quelques photos tout en bas de la publication ⤵⤵

▶ Pour commencer j’ai installé une table basse vintage en rotin, chinée pour 10€ sur le boncoin juste avant le début du confinement. C’est exactement ce que je voulais en terme de style et de dimensions : même Ocho valide et adore s’installer dessous pour faire sa sieste !


▶ Ensuite j’ai nettoyé quelques pots de fleurs en terre cuite qui avaient des traces blanches dues au calcaire des arrosages. Pour se faire j’ai utilisé du vinaigre blanc et une éponge abrasive, un peu d’huile de coude et hop voici des pots de fleurs impeccables ! (voir photos)

▶ Puis j’ai retrouvé des faux carreaux de ciment autocollants pour lesquels j’avais eu un coup de cœur, une folie à 0,99cts la plaquette, mais pas d’utilisation prévue à l’époque. Je m’en suis servie pour relooker une jardinière et le pot où j’ai rempoté mon pied d’Ipomoea purpurea/Liseron, des contenants en plastique couleur brique pas très heureux. Je trouve que le résultat est assez sympa 🙂

▶ Pour finir j’ai bricolé des « porte boutures » 100% récup, afin de mettre à l’abri les boutures de Paryrus/Cyperus avant qu’elles ne soient dévorées par Ocho comme cela a été le cas pour la plante mère. Pour se faire j’ai utilisé des bocaux de différents formats et de la dentelle que j’ai fixée avec de la corde.

🍃 Comme on a toujours quelque chose à faire avec ses plantes voici mes prochains projets :

  • Mettre en pot les boutures en cours : papyrus, misère pourpre, schefflera/heptapleurum
  • Rempoter mon petit gasteria qui pousse de travers
  • Suivre la pousse des semis : mélange de fleurs + phacélies
  • Tenter de planter des graines de citrons
  • Tenter des boutures de succulentes en deux méthodes : sur substrat et mise en eau
  • Retenter la pousse de noyaux d’avocats

– Quelques photos de mes boutures et fleurs d’extérieur –

 

 

 

 

 

 

DÉCO : Relooking Chaise Vintage

Voici mon dernier brico/déco : le relooking de cette chaise de famille que j’adore avec sa forme baroque ! Je n’ai pas changé la couleur d’origine du dossier et des pieds qui sont laqués en noir en très bon état.

Pour l’assise c’est la deuxième fois que je la change : à l’origine c’était un tissu à fleurs (voir diaporama), il y a quelques années je l’avais habillée d’un morceau de drap ancien au monogramme brodé par mon arrière grand-mère paternelle Victoria. Mais avec le temps le tissu, déjà fragilisé, c’est un peu abimé aussi je voulais le récupérer avant qu’il ne se détériore complétement.

Aussi j’ai profité du relooking minimaliste de notre chambre (que je vous montre bientôt) pour rendre une nouvelle jeunesse à cette chaise. Pour se faire j’ai utilisé un tissu que j’avais acheté l’an passé chez Mondial Tissu : un beau coton blanc au motif « végétal tropical ». Comme à chaque fois en couture penser à laver et repasser le tissu avant usage pour un rendu plus net mais aussi éviter les surprises de décoloration/rétrétrécissement éventuels.

Après avoir enlevé soigneusement « l’assise monogramme » j’ai utilisé la forme de celle ci comme patron pour découper dans le nouveau tissu. Puis j’ai fixé celui-ci sur l’assise d’origine avec des épingles à tête, quand tout était parfaitement positionné, j’ai fixé le tout avec une agrafeuse.

Enfin pour cacher les agrafes et pour une finition plus jolie j’ai collé la dentelle noire ancienne, récup de la mercerie de l’arrière grand-mère également, avec de la colle pour tissu qui ne laisse pas de trace en séchant.

Et voilà en quelques heures et à moindre coût voici une nouvelle chaise au style tropical ! Comment la trouvez-vous ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Je me présente !

QUI SUIS JE ?
J’ai des origines Espagnoles, enfin Catalanes, car ma famille maternelle a vécu la Retirada. J’ai passé toute mon enfance dans le Périgord, près de Monbazillac. Puis j’ai habité en Allemagne, à Orléans, à Toulouse pendant 26 ans et maintenant à Blagnac, commune voisine à Toulouse avec un charmant cœur de village à l’ancienne.

Mariée et maman de 3 grands enfants, dont une fille blogueuse, je vis chez mon chat Ocho que nous avons adopté officiellement en janvier 2020 grâce à l’association Chats Libres de Colomiers, après une période en tant que famille d’accueil.

*Petite je voulais être castafiore, brodeuse chez Lesage, puis styliste, mais l’école était comme une prison pour moi : j’ai fugué chez la voisine mon premier jour de maternelle, puis j’ai tenu difficilement (et beaucoup séché) jusqu’en seconde avant d’entrer dans la vie active à 16 ans.


Après un apprentissage dans la coiffure, qui s’est terminé car allergique sévère aux composantes chimiques, j’ai travaillé dans divers univers : dans une caserne de pompiers, dans la vente en grande distribution et dans le luxe, à mon compte en tant que consultante, j’ai également fondé et géré l’association ToulouZebre, désormais dissoute.

Très empathique j’ai un grand intérêt pour le respect de l’humain, des animaux et de la planète : sans militantisme, car je déteste les injonctions et pression, mais en essayant d’appliquer des petites actions au quotidien. Je suis également très sensible aux valeurs telles que l’inclusion, la solidarité, l’engagement, le respect des différences, l’écocitoyenneté et (slow) consommation responsable.

Très tôt je me suis intéressée au digital et à l’usage des réseaux sociaux créant des pages Facebook professionnelles bien avant que se soit largement usité. J’ai complètement plongé dans cette fabuleuse ouverture au monde et à la connaissance mais j’en mesure aussi l’impact que cela peut avoir sur nos vies et sur notre santé mentale.


Aujourd’hui, même si je suis présente sur plusieurs médias sociaux, j’ai commencé à fermer plusieurs comptes afin d’entamer un début de « minimalisme digital » et de consacrer plus de temps à une vie plus simple et dans le moment présent.


Je passe désormais beaucoup de temps à m’occuper de ma famille, d’Ocho et de mes plantes, je suis également administratrice du groupe Facebook Troque Ta Plante Blagnac : que du bonheur !


Présentation du blog
Découvrir aussi mon portrait chinois